La bonne gestion du temps d’une institutrice

Un instituteur ou une institutrice est, dans beaucoup de pays, une personne chargée d’enseigner dans les écoles auprès des jeunes enfants, notamment à l’école maternelle et à l’école élémentaire (école primaire).

Dans une classe, vous ne pouvez pas enseigner en ayant en permanence l’œil sur la pendule. Certaines notions sont plus facilement transmises que d’autres qui exigent davantage de temps. Certains moments sont plus favorables aux apprentissages que d’autres. Pour cela, l’enseignant doit savoir saisir les temps forts pour garantir l’efficience des apprentissages.

Vos élèves ne sont pas toujours au top de leur attention et vous n’êtes pas, tous les jours, également efficace. Il peut arriver que vous n’ayez pas pris le bon chemin pour arriver au but visé.

Un débutant aura alors tendance à insister. Il voudra absolument que ce qu’il a prévu soit exécuté dans le temps imparti par l’emploi du temps. En général, il ne sortira rien de bon d’une telle insistance. Le maître aura fait son travail, mais il se rendra compte très vite qu’il a été inefficace. Il faut apprendre à interrompre un apprentissage qui, pour différentes raisons, ne « passe pas ». Avouez alors aux élèves que cette séquence sera reprise à un autre moment et changez d’activité. Vous perdrez moins de temps en adoptant cette attitude qu’en insistant sans gage de succès.

Le reste de cet article est sur ce lien

Publicités

L’échec scolaire n’est pas un échec social c’est ce que l’institutrice dit

Une des réalités pédagogiques, les plus inquiétantes du moment, est bien l’importance des retards et des échecs notamment l’échec scolaire. Or, ces retards dès qu’ils atteignent deux années scolaires sont, pratiquement, difficiles à combler; en outre ils infléchissent le cursus scolaire de manière à compromettre définitivement l’avenir de l’élève. Les professeurs de l’enseignent supérieur demandent au secondaire de leur donner des étudiants dignes de ce nom. Mais, les lycées constatent que les élèves leur arrivant de l’école primaire, n’ont plus les connaissances de base sur lesquelles on peut construire, ils déplorent eux-aussi, la baisse du niveau. Et chaque degré d’enseignement reproche à celui qui l’a précédé de ne point lui fournir les élèves au niveau d’instruction jugé nécessaire.

Pour lire la suite visitez le site de l’institutrice.

Pensées d’une institutrice pour une nouvelle éducation

L’objectif premier de l’éducation est de révéler à un petit d’homme sa qualité d’homme, de lui apprendre à participer à la construction de humanitaire et pour cela, l’inciter à devenir son propre créateur, à sortir de lui-même pour devenir un sujet qui choisit son devenir et un objet qui subit sa fabrication.

Les objectifs du système éducatif

Avant de définir les objectifs du système éducatif qui comprend ici, au sens large, l’ensemble des structures de formation ou d’éducation et qui aura à préparer les hommes devant réussir les mutations futures, diagnostiquons les systèmes actuels pour en recenser quelques insuffisances.

Ce système se caractérise dans la plupart des cas par trois aspects à mettre en évidence avant de proposer les principes devant guider la recherche de solutions pour faire face aux enjeux du futur.

Voir le reste de cet article sur le site de l’institutrice